Publications

Retrouvez l’ensemble de nos publications

Antécédents et efficacité des stratégies de médiation des conflits: le cas des pPrésidents des commissions mixtes paritaires en France

Brunel O., Georgescu I., Grima F., Taphanel L. (2018), Relations Industrielles / Industrial Relations, Volume 3, n°3, pp. 461-485.

Le but de cet article est d’identifier les stratégies développées par le médiateur, ainsi que leurs antécédents. S’appuyant sur une enquête quantitative réalisée auprès de 51 présidents de Commission mixte paritaire (PCMP) ayant un rôle de médiateur au niveau des branches professionnelles, cette recherche établit deux résultats.

Premièrement, elle distingue deux stratégies développées par le médiateur : la stratégie d’accompagnement et la stratégie interventionniste. La première permet au médiateur d’amener les parties au conflit à l’accord. La seconde stratégie n’a pas d’effets directs sur la résolution de l’accord. Cependant, nos résultats démontrent l’existence d’un effet indirect de cette stratégie interventionniste. Celle-ci est efficace lorsqu’elle est associée à la stratégie d’accompagnement.

Deuxièmement, l’intervention d’un tiers expert ou d’autorité, soit un suivi de l’activité des parties en dehors de la salle de médiation, facilite la stratégie interventionniste alors que la compétence des parties, notamment un contact régulier avec ces dernières, est lié à la stratégie d’accompagnement. Dépassant les approches descriptives, ce travail propose une meilleure compréhension du comportement du médiateur, une intervention dynamique et complexe lors du processus de médiation.

Cette recherche apparait comme un nouveau point de départ pour comprendre les dynamiques de médiations dans un contexte où le rôle des partenaires sociaux dans la définition de la réglementation sociale s’affirme. Les auteurs suggèrent d’intégrer dans l’analyse des dynamiques de médiation, les facteurs contextuels et personnels liés aux différents acteurs que sont le médiateur, les parties prenantes, ainsi que les tiers extérieurs.

Les limites de ce travail demeurent la taille de son échantillon, ainsi que l’absence de triangulation des sources qui auraient permis d’obtenir une vision plus éclairée de l’action du médiateur. De plus, l’étude ayant été conduite en France, elle n’exclut pas l’existence de biais culturels. C’est pourquoi ce travail ouvre des perspectives multiples de recherches sur le sujet du rôle du médiateur dans les dynamiques de médiations.

Mots clés : #Médiateur #Médiation #Stratégie #Relations sociales

Interagir avec le consommateur responsable : un client atypique soumis à des tensions identitaires

Makaoui N., Taphanel L. (2018), La Revue des Sciences de Gestion, n°289-290, pp. 31-40

Cette recherche questionne les tensions identitaires et les stratégies de résolution des consommateurs responsables lorsqu’ils sont confrontés à leur comportement réel d’achat. Elle participe d’une reconceptualisation du traditionnel décalage entre attitudes et comportements de ces consommateurs en mobilisant la théorie de l’asymétrie identitaire. Une expérimentation au travers d’entretiens qualitatifs individuels a été menée auprès de 25 individus. Cette étude permet de dégager quatre stratégies identitaires individuelles. Une première stratégie consiste à défendre son identité de consommateur responsable quitte à mettre à distance une partie de son entourage. Une seconde stratégie relève de l’acceptation coupable du statut de consommateur non-responsable. Une troisième stratégie vise à nier l’existence de toute consommation responsable. Enfin, la dernière stratégie identifiée vise à rejeter finalement l’identité de consommateur responsable en rationnalisant ce choix au travers de l’existence d’obstacles externes. Ce faisant, cette étude participe d’une meilleure compréhension du consommateur responsable et de ses dynamiques internes.

Mots clés : #Consommation responsable, #Identité #Consommateur #Asymétrie identitaire

La mode est à la transformation: transformer, mimer ou innover? Un agenda de recherche sur l’impact de la diffusion d’une mode sur la transformation des organisations

Taphanel L., Zerbib R. (2018), Questions de Management, volume 2, n°21, pp.65-74

Depuis les travaux pionniers de Midler (1986) et d’Abrahamson (1991), les modes en management sont étudiées notamment du fait de leur impact sur la transformation des organisations. Cependant, la majorité des travaux de recherche consacrés à cette question investigue la notion de mode managériale en tant que phénomène de marché régi par une offre et une demande. Face à cette vision, de récents travaux émergent, notamment dans la lignée de ceux initiés par Rovik (2011), afin d’appréhender les dynamiques organisationnelles à l’œuvre lors de l’adoption d’une mode au sein d’une organisation. Cet article a pour objectif de faire l’état des lieux des connaissances accumulées sur ce sujet en embrassant ces deux perspectives. Cela nous permettra dans un second temps d’établir un agenda de recherche sur le thème de l’impact des modes en management sur la transformation des entreprises en distinguant notamment trois variables liées à la mode en question, que sont la dimension spatiale, la dimension de l’action et la dimension temporelle de la pratique à la mode.

 

Mots clés : #Mode managériale #Transformation #Innovation #Virus

Management, Spirituality, and religion (MSR) ways and means: a paper to encourage quality research

Tackney CT., Chappell S., F. Harris D. , Pavlovich K. , Egel E. , Major R. J. , Finney M. , Stoner J.(2017), Journal of Mangement, Spirituality & Religion, volume 14, issue 3

 

Despite 15 years of functioning as an interest group, our domain of inquiry is relatively young and there are limited theoretical boundaries to support, shape, and assist our efforts. This metaphorical “blank canvas” is both empowering, in that so many inquiries are open for exploration, and yet also limiting. In this document we highlight three critical elements to emphasize their importance in MSR research: (a) delineating and operationalizing the key terms of religion, spirituality, and workplace spirituality; (b) acknowledging the work to date in the MSR corpus around definitions of these terms, and (c) being explicit about how ontological and epistemological assumptions inform our methods. The intention is to encourage growth in the quality and rigor of our individual and collective scholarship.

 

Mots clés : #Ontology #Epistemology #Methodology #Spirituality #Religion #Management spirituality

Assurer son employabilité militante externe par la mobilisation du capital social: le cas des ex-permanents syndicaux après une transition professionnelle en dehors de leurs syndicats

de Becdelièvre P., Grima F. (2017), Relations Industrielles / industrial Relations, volume 72, n°2, pp. 35-369

À partir d’une recherche qualitative auprès de 48 ex-militants syndicaux ayant eu plus de 80% de leur temps de travail pour leur syndicat, de 10 directeurs des Ressources humaines et de trois organisations syndicales, une organisation patronale et un cabinet d’accompagnement, cet article questionne la reconversion des militants syndicaux en dehors de la sphère syndicale. En s’appuyant sur le contexte français et la littérature existante sur la reconversion des militants syndicaux, nos travaux soulignent les stratégies mises en place par les ex-militants afin d’assurer leur employabilité militante externe.

Ces stratégies sont influencées par la perception qu’ils ont de leur employabilité. Plusieurs facteurs externes et individuels affectent cette perception. Les facteurs individuels sont le capital social perçu, la nature du départ (subi ou volontaire), le niveau de poste précèdent et le niveau atteint dans l’organisation syndicale. Ces facteurs individuels n’expliquent pas tout. D’autres facteurs externes, tels la stigmatisation dont peut faire l’objet le militant à cause de son engagement syndical, le lien contractuel et l’accompagnement du syndicat, expliquent la perception que le militant a de son employabilité. Celle-ci entraine soit une non mobilisation du capital social, soit une mobilisation offensive du capital social. Dans ce dernier cas, l’ex-permanent peut subir une phase d’observation de la part de l’entreprise d’accueil.

En s’intéressant à la reconversion syndicale, cette recherche constitue un renversement de positionnement par rapport aux nombreux travaux analysant la carrière syndicale. Le capital social des militants n’est plus pensé au sein de l’organisation syndicale, mais en dehors de celle-ci, et il permet de proposer le concept d’employabilité militante externe, à savoir la capacité d’un ex-militant syndical d’obtenir un travail et de se maintenir en emploi en dehors du syndicat grâce à la mobilisation de son capital social.

 

Mots clés : # Employabilité perçue #Reconversion #Syndicalistes #Capital militant

Les stratégies d’ajustement mises en place lors d’un plan de licenciement: le cas des managers intermédiaires

Grima F., brunel O., de Becdelièvre P. (2017), Revue de Gestion des Ressources Humaines, Volume 105, n°2, p.82.

Cet article vise à comprendre comment les cadres intermédiaires gèrent leurs rôles d’acteurs lors d’un plan de licenciement. Le cadre théorique du modèle transactionnel du stress est mobilisé auprès de 70 personnes interrogées (54 managers et 16 Professionnels en Ressources Humaines). En croisant l’orientation (salariés licenciés vs entreprise) et l’intensité (faible vs forte) de l’engagement, l’analyse fait ressortir 4 postures développées par les cadres intermédiaires pour tenir leur rôle d’acteur du plan de licenciement. Elle identifie également les ressources internes et externes mobilisées par le cadre dans ces ajustements. Dépassant les logiques explicatives unidimensionnelles survalorisant l’agent ou la structure, cette recherche précise les stratégies, tactiques et ressources utilisées et intègre les conséquences organisationnelles de la tenue du rôle d’acteur du licenciement par le cadre intermédiaire.

Mots clés : #Licenciement #Stress #Stratégies d'ajustement #Cadres interméédiaires

Les travailleurs en temps partages face à la flexibilité : quels scripts de carrière et quelles ressources utilises ?

Une communication co-écrite entre Pauline de Becdelièvre (LISPE-RH), François Grima (UPEC) et Ludovic Taphanel, sélectionnée pour le XXVIIe Congrès de l’AGRH, 19-21 Octobre à Strasbourg.

Mots clés :

How does emotion residue affect the integration of individuals who switch institutions?

Une communication co-écrite entre Pauline de Becdelièvre (LISPE-IGS-RH), François Grima (UPEC) et Ludovic Taphanel (LISPE/IGS-RH) et sélectionnée pour Egos, 32nd Colloquium Naples, 6-9 July.

Mots clés :

How institutions influence careers through boundary management strategies: the case of time sharing

Une communication co-écrite entre Pauline de Becdelièvre (LISPE/IGS-RH), François Grima (UPEC) et Ludovic Taphanel (LISPE/IGS-RH), sélectionnée pour Egos, 32nd Colloquium Naples, 6-9 July.

Mots clés :

From priests to married priests: dealing with an identity threat during a stigmatising macro transition

Une communication faite en coopération avec  Grima F., Professeur des Universités (UPEC) et Abord de Chatillon E. pour le colloque EURAM 2016, 1-4 June 2016, Université Paris –Est Créteil UPEC.

Mots clés :